#PREP’ AretonJob

Bienvenue dans
#PREP’ AretonJob !

Ce dispositif a pour but d’accompagner :

  1. Les jeunes , leur famille et leur enseignants pour optimiser la solution « apprentissage »
  2. Identifier les filières et les métiers
  3. Mieux identifier ses propres centres d’intérêts et ses ressources pour les faire évoluer
  4. Mieux choisir son parcours
  5. Etre accompagné dans son choix, sa formation, son emploi…

Mais aussi:

  1. Les entreprises
  2. Intégrer la solution « Apprentissage » dans sa politique RH
  3. Construire et accompagner ses partenariats avec les structures de formation

Le consortium #PREP’ AretonJob et
Immersive-CoLab vous propose une démarche RVI pour vous accompagner.

L’apprentissage 4.0, ça se passe sur Calypso 3D !

Nous organiserons régulièrement des visites pour les familles, les établissements scolaires, structures d’orientation et les entreprises.

Merci de vous inscrire sur ce formulaire, nous vous recontacterons rapidement :

Le projet #PREP’ AretonJob et ses enjeux

Faire de l’apprentissage une voie d’excellence au profit de tous les jeunes et des entreprises

– Améliorer l’information des jeunes et des familles tant sur les métiers que l’apprentissage ;

– Préparer les jeunes à l’apprentissage ;

– Mieux organiser et garantir l’accompagnement du jeune tout au long de son parcours d’apprentissage (recherche de l’entreprise, coordination renforcée des parties prenantes, accompagnement global pour lever les freins périphériques en termes de mobilité, logement, santé, promotion de la diversité et lutte contre toute forme de discrimination…) ;

– Mieux former les maîtres d’apprentissage ;

– Revisiter l’organisation de la formation…

Une proposition consiste en la création d’un « sas » qui permettrait de mieux préparer les jeunes à l’apprentissage, et notamment les plus vulnérables.

Trois enjeux:

  • consolider les compétences de base qui peuvent être insuffisantes pour bien se lancer ;
  • conforter les compétences relationnelles et le savoir être professionnel pour réussir à signer un contrat et s’intégrer au dans le monde professionnel ;
  • mûrir son projet professionnel pour prévenir la rupture du contrat d’apprentissage qui survient parfois durant les premières semaines

Le projet #PREP’ AretonJob vise comme objectifs l’accompagnement des entreprises dont en particulier les TPE-PME, dans la réponse à leurs besoins de recrutement en alternance, notamment sur les métiers en tension pour lesquels elles rencontrent de réelles difficultés, et l’amélioration de la situation de l’emploi des jeunes sur deux territoires : Le Vaucluse et l’ouest des Bouches du Rhône. L’accompagnement doit permettre d’identifier les compétences et les connaissances du jeune, de développer ses pré-requis relationnels et de sécuriser son entrée en contrat d’apprentissage.

Il s’agira d’expérimenter un nouveau modèle d’accompagnement 360° des territoires choisis en cohérence avec un diagnostic de terrain, précis et documenté visant des objectifs ambitieux mais réalistes et élargis sur la base de résultats du projet à d’autres territoires sur la REGION PACA. Il nécessite le soutien de branches, organisations syndicales, entreprises, OPCO, de structures émanant du secteur privé représentative des entreprises.

Les actions s’articulent autour de 4 priorités.

-Développer l’apprentissage au sein des entreprises

-Découvrir les métiers et le monde professionnel

-Comprendre et lutter contre le décrochage scolaire

-Promouvoir et développer l’esprit d’entreprendre chez les jeunes

Le projet #PREP’ AretonJob structure le travail en réseau afin de développer l’alternance, notamment sur des métiers en tension, et de permettre un accompagnement plus efficace, enrichi d’actions concertées, innovantes et diversifiées en matière notamment :

– De promotion de l’alternance, des secteurs et des métiers en tension

– D’accompagnement global des jeunes, en regards croisés, vers et dans l’emploi, afin de sécuriser les parcours des alternants ;

– De préparation des jeunes, en alternant : accompagnement global (entretiens individuels et collectifs) et immersions formatives, dans des CFA et dans les entreprises, pour leur permettre d’élargir leurs connaissances du monde professionnel et des codes de l’entreprise, de se tester en entreprise et de développer les prérequis relationnels et compétences psychosociales attendues par l’entreprise. L’accompagnement global doit permettre de lever les freins périphériques qui pourraient mettre à mal le projet.

– De participation à la création d’une plateforme immersive utilisant les nouvelles technologies immersives et reprenant les codes des jeux vidéo.

Le projet s’articule autour de 4 phases comprenant elles-mêmes des actions spécifiques :

– Eveil des publics aux opportunités de l’apprentissage (repérage et information des jeunes) ;

– Elaboration d’un diagnostic personnalisé (positionnement CLéA: identification du potentiel des jeunes mobilisés ; identification des opportunités, construction du projet professionnel). Les GRETA sont des organismes de formation habilités CLéA.

– Développement des compétences transverses et des codes professionnels pour leur permettre de développer des prérequis relationnels, des compétences psychosociales et connaissances de l’alternance et du monde de l’entreprise ;

– Intégration et suivi dans l’emploi afin de sécuriser leur entrée en contrat d’apprentissage.

Atouts de la plateforme de réalité virtuelle immersive dans la phase apprentissage théorique et pratique

– Sécurisation de l’entrée en apprentissage : aménagement d’un « sas » qui permettrait à tout jeune de bénéficier d’un accompagnement en fonction de ses besoins, dès le début de sa formation en alternance afin d’acquérir une meilleure maîtrise des gestions et savoir-être en milieu professionnel

– Augmentation du tutorat (ou coaching ? définir les notions et leur différence et intérêt dans le projet) de l’usager à distance avec une approche multi-compétence : coaching sur l’apprentissage technique (sur les bases théoriques et pratiques), coaching sur l’apprentissage des compétences transverses (soft skills)

– Augmentation de l’apprentissage par la conception et l’usage de situations en didactique professionnelle simulées et vécues dans le monde virtuel pour intensifier l’apprentissage des gestes professionnels et des compétences transversales. Outre la possibilité d’immersion des élèves dans des situations simulées (avec la possibilité de gamifier ces situations), les bénéficiaires pourront eux-mêmes réaliser des œuvres  ou des mises en situation liées au métier qu’ils apprennent, comme par exemple des constructions simulées de bâtiments à partir de cahier des charges ou de jardins d’agrément, ou la simulation d’une intervention au domicile de particuliers selon différents métiers (y compris dans le métier de l’aide à domicile), mobilisant des compétences relationnelles et techniques.

En augmentant le sentiment de présence et d’implication et grâce à la multiplicité des modes de communication reliés par un outil de réseau social, cette technologie permet un accompagnement des personnes plus efficace, au niveau synchrone et asynchrone.

Des outils de visualisation d’objectifs ou de contraintes ergonomiques y sont proposés.

Les plus:

– Expérimenter de nouvelles formes pédagogiques permises par ce type de technologie

– pouvoir organiser des temps de formation à distance puisque réalisés sur les espaces en RVI en ligne et

– partager des installations avec l’Entreprise qui pourra ponctuellement participer à certaines séances